Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
franckenlair.overblog.com

Paramoteur, Bourgogne, Yonne et parfois ailleurs

Les vignes puis un lambeau de brouillard (8 septembre 2018)

Publié le 8 Septembre 2018 par Franck in châteaux, vol au dessus du brouillard, Pontigny, chablis, vignoble

Ce matin, me voilà prêt sur le terrain où la rosée est absente en raison de la sécheresse qui dure. Parfait pour ma voile qui ne sera pas trempée mais beaucoup pour la végétation.

Pour la température, le thermomètre de la voiture affichait 7° : donc, tenue de "presque d'hiver". Je préfère avoir bien chaud que trop froid.

Apercevant encore quelques petits morceaux de brouillard non loin de moi, je me dépêche à me préparer sans me précipiter, histoire de ne pas oublier une étape importante (ex : s'attacher, un tour de frein, ... j'en passe) ou de louper un déco.

Le vent est quasi nul au sol (seule la rubalise s'élève péniblement) et mon moteur m'aide à gonfler la voile avant de décoller.

Et hop me voilà en l'air (bon OK, ce n'est pas aussi rapide mais bon c'est pour faire bien), puis je fais un tour complet pour voir la direction du vent. Conclusion : je peux aller où je veux !

Donc, premier objectif Maligny et le vignoble du Chablisien dans lequel les vendanges ont commencé depuis quatre cinq jours.

Coucou PontignyCoucou Pontigny

Coucou Pontigny

Les vignes puis un lambeau de brouillard (8 septembre 2018)
Derrière moi, un reste du brouillard que je surveille pour aller le survoler peut-être plus tard.

Derrière moi, un reste du brouillard que je surveille pour aller le survoler peut-être plus tard.

Les vignes puis un lambeau de brouillard (8 septembre 2018)
Probablement un ancien chemin qui se soulève.

Probablement un ancien chemin qui se soulève.

C'est parti pour les vignes étalées sur les coteaux
C'est parti pour les vignes étalées sur les coteaux

C'est parti pour les vignes étalées sur les coteaux

Au loin Auxerre

Au loin Auxerre

Au dessus de l'Yonne, la bande de brouillard se maintient en longueur, mais pour encore combien de temps ?

La voici au loin

La voici au loin

Un gros poste électriquec au passage

Un gros poste électriquec au passage

Maligny et son château qui éclate de blanc sous le soleil matinal.
Maligny et son château qui éclate de blanc sous le soleil matinal.
Maligny et son château qui éclate de blanc sous le soleil matinal.
Maligny et son château qui éclate de blanc sous le soleil matinal.
Maligny et son château qui éclate de blanc sous le soleil matinal.
Maligny et son château qui éclate de blanc sous le soleil matinal.

Maligny et son château qui éclate de blanc sous le soleil matinal.

Encore .... des vignes
Encore .... des vignes

Encore .... des vignes

Le champ éolien entre Beine et Courgis

Le champ éolien entre Beine et Courgis

Il en faut pour mettre en bouteille !

Il en faut pour mettre en bouteille !

Quelques vendangeurs à la main se cachent dans l'ombre mais je les débusque !

Quelques vendangeurs à la main se cachent dans l'ombre mais je les débusque !

Surveillant le bout de brouillard qui se réduit, je décide de faire demi-tour pour aller le survoler.

Mais le temps presse.

Sous ma voile détrimée à fond, j'avance à 40 km/h en remontant la plaine parcourue quelques dizaines de minutes auparavant.

 

Les vignes puis un lambeau de brouillard (8 septembre 2018)
Les vignes puis un lambeau de brouillard (8 septembre 2018)
Une vendangeuse est sortie de son rang

Une vendangeuse est sortie de son rang

Les vignes puis un lambeau de brouillard (8 septembre 2018)
Des vignes ? Mais oui.

Des vignes ? Mais oui.

Ligny le ChatelLigny le ChatelLigny le Chatel

Ligny le Chatel

A l'horizon, la fumée de condensation d'une centrale nucléaire émerge du paysage et renseigne sur l'aérologie en altitude.

A l'horizon, la fumée de condensation d'une centrale nucléaire émerge du paysage et renseigne sur l'aérologie en altitude.

Quelques bouts de nuages s'accrochent au loin dans le ciel.

Quelques bouts de nuages s'accrochent au loin dans le ciel.

Il ne faudrait pas qu'une tuile m'arrive ici ! Justement, il y en a plein en dessous !

Il ne faudrait pas qu'une tuile m'arrive ici ! Justement, il y en a plein en dessous !

Les vignes puis un lambeau de brouillard (8 septembre 2018)
Tout se rectifie pour devenir droit. Pas de doute, la nature n'a pas cette idée là.

Tout se rectifie pour devenir droit. Pas de doute, la nature n'a pas cette idée là.

Je passe au dessus de ma voiture pour poursuivre ma route vers le petit lambeau de brouillard résistant au loin.

Je passe au dessus de ma voiture pour poursuivre ma route vers le petit lambeau de brouillard résistant au loin.

Résiste petit brouillard, prouve que tu existes !

Je ne peux pas aller plus vite !

Je ne peux pas aller plus vite !

En passant,je remarque que la fumée de l'usine forme une belle écharpe au dessus du paysage.
En passant,je remarque que la fumée de l'usine forme une belle écharpe au dessus du paysage.

En passant,je remarque que la fumée de l'usine forme une belle écharpe au dessus du paysage.

Le repérage sur le terrain reporté sur la carte indique une longueur de plus de 12 km !

J'arrive enfin à mon bout de brouillard qui a bien voulu m'attendre.

Merci à lui.

Le voici
Le voici
Le voici
Le voici
Le voici

Le voici

Comme un pied ne suffit pas pour ce type de vol super agréable, je vous en mets deux !Comme un pied ne suffit pas pour ce type de vol super agréable, je vous en mets deux !

Comme un pied ne suffit pas pour ce type de vol super agréable, je vous en mets deux !

Un château d'eau pris au passage

Un château d'eau pris au passage

La fumée de l'usine vue sous un autre angle.
La fumée de l'usine vue sous un autre angle.

La fumée de l'usine vue sous un autre angle.

On croirait presque un bonhomme les bras levés : mais si, regarder bien et imaginer.

On croirait presque un bonhomme les bras levés : mais si, regarder bien et imaginer.

Un gars a perdu ses clés et espère les retrouver en creusant. Euh .... pas sûr.

Un gars a perdu ses clés et espère les retrouver en creusant. Euh .... pas sûr.

Au dessus de Seignelay, une rangée d'arbres est roussi et ce n'est pas l'effet du soleil.

Au dessus de Seignelay, une rangée d'arbres est roussi et ce n'est pas l'effet du soleil.

Toujours la même fumée qui s'étale sur le paysage. C'est simple mais teinté d'une pointe de surprise ...il ne me faut pas grand chose !
Toujours la même fumée qui s'étale sur le paysage. C'est simple mais teinté d'une pointe de surprise ...il ne me faut pas grand chose !

Toujours la même fumée qui s'étale sur le paysage. C'est simple mais teinté d'une pointe de surprise ...il ne me faut pas grand chose !

Après une heure de vol, je me pose tranquillement encore sous l'effet bénéfique d'un tel vol.

Vivement le prochain !

Commenter cet article