Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
franckenlair.overblog.com

Paramoteur, Bourgogne, Yonne et parfois ailleurs

Photographe du jour : Christophe (17 avril 2013)

Publié le 17 Avril 2013 par Franck in Puisaye

Photographe du jour : Christophe (17 avril 2013)

Le vent soufflant dans la journée devrait se calmer en fin d'après midi et nous permettre de voler.

Christophe et moi convenons donc de nous retrouver vers 18h30 pour explorer les environs de Pourrain.

Pour ne pas avoir retrouvé à temps mon appareil photo à la maison (... sans commentaire...), Christophe est élu à l'unanimité "Photographe du jour" et sera donc l'auteur de toutes les photos que vous pourrez contempler sur cette page. Merci à toi.

Finies les paroles, place aux images !

Au loin, on aperçoit Auxerre que nous avons longer quelques jours auparavant sur un autre coté : étrange impression.

Quelques turbulences ou résidus de thermiques, nous ballottent un peu et le vent nous freinent dans notre progression. Tant pis, nous avons prévu pour 1h15 à 1h30 de vol.

Vieuchamp (un des multiples hameaux de Charbuy) et son centre équestre.
Vieuchamp (un des multiples hameaux de Charbuy) et son centre équestre.
Vieuchamp (un des multiples hameaux de Charbuy) et son centre équestre.

Vieuchamp (un des multiples hameaux de Charbuy) et son centre équestre.

Tiens que se cache derrière ces arbres ? Allons voir de plus près.

Tiens que se cache derrière ces arbres ? Allons voir de plus près.

Quelques ruches (même pas peur des abeilles ... nous sommes assez hauts !) et une maison invisible depuis la route.Quelques ruches (même pas peur des abeilles ... nous sommes assez hauts !) et une maison invisible depuis la route.

Quelques ruches (même pas peur des abeilles ... nous sommes assez hauts !) et une maison invisible depuis la route.

La piscine municipale et des haies taillées au plus près (il ne faudrait pas qu'elles gênent)
La piscine municipale et des haies taillées au plus près (il ne faudrait pas qu'elles gênent)

La piscine municipale et des haies taillées au plus près (il ne faudrait pas qu'elles gênent)

Le début de Lindry (un hameau ?) et Lindry
Le début de Lindry (un hameau ?) et Lindry

Le début de Lindry (un hameau ?) et Lindry

Le vol est désormais laminaire nous autorisant à détrimer complétement.

Le vol est désormais laminaire nous autorisant à détrimer complétement.

Sur la ligne d'horizon, vous pouvez y voir les silos de Merry Sec.

Sur la ligne d'horizon, vous pouvez y voir les silos de Merry Sec.

Cotisons-nous : notre "photographe du jour" risque un rhume de l'index gauche !

Cotisons-nous : notre "photographe du jour" risque un rhume de l'index gauche !

Nous nous rapprochons de Pourrain : son église, son château d'eau.
Nous nous rapprochons de Pourrain : son église, son château d'eau.

Nous nous rapprochons de Pourrain : son église, son château d'eau.

Pourrain : merci Christophe pour tes belles photos.
Pourrain : merci Christophe pour tes belles photos.
Pourrain : merci Christophe pour tes belles photos.
Pourrain : merci Christophe pour tes belles photos.
Pourrain : merci Christophe pour tes belles photos.

Pourrain : merci Christophe pour tes belles photos.

A partir de Pourrain, le paysage revêt son manteau poyaudin de bocages et de bois.

A partir de Pourrain, le paysage revêt son manteau poyaudin de bocages et de bois.

Après 45 minutes de vol, nous décidons de prendre le chemin du retour, suite à l'estimation du carburant.
Après 45 minutes de vol, nous décidons de prendre le chemin du retour, suite à l'estimation du carburant.

Après 45 minutes de vol, nous décidons de prendre le chemin du retour, suite à l'estimation du carburant.

Photographe du jour : Christophe (17 avril 2013)

A une vitesse de 65 km/h, le paysage défile beaucoup plus vite.

Un stockage de matériaux et un circuit de moto cross (?)
Un stockage de matériaux et un circuit de moto cross (?)

Un stockage de matériaux et un circuit de moto cross (?)

En fin de parcours, passages au dessus de la maison (sans trop insister pour ne pas chercher les ennuis ...) et échanges radio avec la famille.

Je me pose et observe le niveau de carburant dans mon réservoir : mais où est donc le reste de carburant ? .... même pas un demi litre ! oups ...

Il ne me reste plus qu'à majorer légèrement ma consommation par sécurité en prévision d'un prochain vol que j'espère tout aussi agréable.

Commenter cet article
A
Il faut vraiment faire attention a ton carburant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ana 89
Répondre