Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
franckenlair.overblog.com

Paramoteur, Bourgogne, Yonne et parfois ailleurs

C'est reparti ... en douceur.

Publié le 18 Décembre 2021 par Franck

L'avant veille, je suis allé chercher ma machine qui a été revue de la cave au grenier ou plutôt du sol jusqu'au ciel. Le temps passé n'aura pas été perdu car les conditions pour voler n'ont jamais été bonnes et les réparations étaient indispensables pour envisager sereinement l'année suivante.

Pour la météo, les jours qui arrivent ressemblent aux précédents, c'est-à-dire à la couleur et la saveur de l'automne intense.

Et ce samedi matin, le brouillard occupe encore le ciel ...

Mais vers 14h00, on dirait que quelques toiles bleues apparaissent timidement, comme une invitation. Chose étrange, j'ai rêvé la nuit précédente que je me rendais à un terrain pour aller voler en paramoteur ... 

Le hic, mon matériel n'est absolument pas prêt ! Ni carburant ni batterie pour les gants chauffants ...

Un coup de baguette magique et me voilà en direction de mon terrain recouvert d'une imposante masse de brouillard. Décoller d'ici, impossible. Allons voir ailleurs.

Deuxième coup de baguette magique, je décolle face au vent venant du nord-ouest ménageant ma monture en rodage.

L'air est sacrément chahuté. Je jette un œil vers la fumée de l'usine locale qui monte plus ou moins droit puis s'évanouit à l'étage du dessus.

Un petit tour, puis je me pose. Après avoir fait le point au sol, je redécolle dans les mêmes conditions puis monte pour me retrouver dans "l'étage du dessus". C'est calme mais je n'avance absolument pas face au vent venant de l'est ! Quelques boucles dans le secteur pour "tâter" l'air. Conclusion : ce sera un vol de reprise court et en douceur.

Retour au terrain dans la couche du dessous.

Pendant que je remballe mon matériel, je discute avec un voisin du terrain qui assure les réparations d'éoliennes dans tout le quart nord-est de la France. Grimper à 80 ou 136 m dans le mat de l'éolienne à l'échelle quand il n'y a plus l’électricité pour l"ascenseur intérieur, eh bin, ce n'est pas pour moi ! Par contre, contempler le paysage à 140 m de hauteur le ravit pleinement, et je veux bien le croire !

Ces deux minuscules vols auront été l'occasion de me remettre en jambe ... oups en l'air.

La principale intervention a été ici : piston et cylindre changés + quelques bricoles.

La principale intervention a été ici : piston et cylindre changés + quelques bricoles.

Commenter cet article
N
Même s'ils sont minuscules, ce sont toujours des vols qui font du bien à la tête.
Répondre