Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
franckenlair.overblog.com

Paramoteur, Bourgogne, Yonne et parfois ailleurs

Au dessus du brouillard mais le ciel reste opaque (9 juin 2018)

Publié le 9 Juin 2018 par Franck

Entre deux orages, chaque possibilité de voler est à saisir ce qui m'amène à retrouver Christophe sur le terrain ce samedi à 7h00 du matin.

Le vent est à considérer comme nul (la rubalise s'agite très très faiblement pour montrer un brin d'air venant de l'ouest) tandis que quelques paquets de brouillard agrémentent le ciel de leur coton.

 

 

 

Au dessus du brouillard mais le ciel reste opaque (9 juin 2018)
Au dessus du brouillard mais le ciel reste opaque (9 juin 2018)

Le spectacle pourrait être magnifique si une couche laiteuse ne venait pas masquer l'horizon au dessus du brouillard.

Pour faire court, on voit ce qui est en dessous de nous mais on ne distingue pas clairement  pas où on va, et les photos ne sont pas d'une netteté réjouissante.

Je zigzague de zone dégagée en zone dégagée, qui sont de plus en plus nombreuses.

Seignelay

Seignelay

Pendant que je remonte le vent vers Pontigny, Christophe est parti vers Migennes.

Nous restons en contact radio pour connaitre entre autres, l'évolution des conditions météo rencontrées par chacun.

Pour Christophe, le ciel semble plus clair que le mien.

Voici ce que voit Christophe (photos de Christophe)
Voici ce que voit Christophe (photos de Christophe)
Voici ce que voit Christophe (photos de Christophe)
Voici ce que voit Christophe (photos de Christophe)
Voici ce que voit Christophe (photos de Christophe)
Voici ce que voit Christophe (photos de Christophe)
Voici ce que voit Christophe (photos de Christophe)
Voici ce que voit Christophe (photos de Christophe)

Voici ce que voit Christophe (photos de Christophe)

Pendant ce temps là, voici mon paysage.

Pendant ce temps là, voici mon paysage.

Les lambeaux de brouillard donnent l'impression de voler vite, mais la vitesse affichée par le GPS me ramène à la réalité.

Hery et sa place rénovée

Hery et sa place rénovée

Image troublante d'une ancienne boîte de nuit, où on peut maintenant apercevoir l'intérieur.

Image troublante d'une ancienne boîte de nuit, où on peut maintenant apercevoir l'intérieur.

L'air est calme mais le vent de nord-est déjà bien présent à cette heure matinale.

Qu'est-ce qu'il se construit ici ?

Qu'est-ce qu'il se construit ici ?

Pontigny et son abbaye
Pontigny et son abbaye

Pontigny et son abbaye

Au dessus du brouillard mais le ciel reste opaque (9 juin 2018)
L'horizon aurait besoin d'un débouchage !L'horizon aurait besoin d'un débouchage !

L'horizon aurait besoin d'un débouchage !

Je remarque que les paquets de brouillard restants sont montés en l'espace de 35 mn.

 

 

Au dessus du brouillard mais le ciel reste opaque (9 juin 2018)Au dessus du brouillard mais le ciel reste opaque (9 juin 2018)
Votre rédacteur en vol (photos de Christophe)
Votre rédacteur en vol (photos de Christophe)
Votre rédacteur en vol (photos de Christophe)
Votre rédacteur en vol (photos de Christophe)

Votre rédacteur en vol (photos de Christophe)

Christophe en vol
Christophe en vol
Christophe en vol

Christophe en vol

J'aperçois quelques bouts de brouillard qui résistent dans leur montée finale.

Après avoir réduis les gaz, je descends vers l'un d'eux afin d'aller lui chatouiller la tête avant sa disparition.

Quelques images de cette intrusion
Quelques images de cette intrusion

Quelques images de cette intrusion

Après une heure de vol, direction le terrain désormais sous le vent d'est qui s'est bien renforcé depuis notre départ, et donc placé dans les turbulences de la forêt voisinne ; mon aile me le fait bien sentir.

Je loupe ma première approche du terrain (trop haut), à croire que je veux me faire secouer une seconde fois.

Le second essai est le bon et je peux constater que la manche à aire s'agite avec un brin de folie. Je suis bien content d'avoir fait demi-tour au bon moment.

Dès la fin de matinée, le ciel s'est rempli de nuages orageux se déchainant l'après-midi.

 

 

Commenter cet article