Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
franckenlair.overblog.com

Blog, paramoteur, Bourgogne, Yonne et parfois ailleurs

Reprise après un mois (16 août 2014)

Publié le 16 Août 2014 par Franck

Depuis des jours (ou peut-être des semaines ...), le ciel joue entre le gris clair, le gris foncé, la pluie, le vent, digne des journées les plus marquées de l'automne. Mais nous sommes encore en été !

Dans cette météo chahutée, voilà que le ciel devient complétement bleu en fin de journée ! Incroyable !

Il faut faire vite car le soleil se couche de plus en plus tôt : préparation du matériel, contact avec Christophe sur les conditions de vol commun. Nous nous retrouverons en vol.

Un mois sans voler, je prends le temps de m'installer, de reprendre quelques repères histoire de ne rien louper. Vent léger, impec. Décollage au 3ème coup (1er: le moteur a calé dans ma course d'élan, au 2nd essai, une brindille s'est bloquée dans les suspentes fermant la voile sur un coté). Pendant ce temps, Christophe tourne dans les environs en m'attendant.

Sinon, une fois en l'air tout va bien. Vent très faible, 17°, ciel dégagé, air calme (mais c'est la météo des plages !).

Christophe volant sur la ligne d'horizon. Mais qu'il est fort !
Christophe volant sur la ligne d'horizon. Mais qu'il est fort !

Christophe volant sur la ligne d'horizon. Mais qu'il est fort !

Beaumont et quelques piscines. Chosisser votre modèle sur notre catalogue.

Beaumont et quelques piscines. Chosisser votre modèle sur notre catalogue.

Christophe à l'accélération ! ça ne se voit pas sur la photo, mais Christophe avance dur (50 km/h) sans être à fond !

Christophe à l'accélération ! ça ne se voit pas sur la photo, mais Christophe avance dur (50 km/h) sans être à fond !

Migennes par le sud-est
Migennes par le sud-est

Migennes par le sud-est

la ferme des Boumiers vendant du lait en direct et où la traite est automatisée.

la ferme des Boumiers vendant du lait en direct et où la traite est automatisée.

Le soleil nous quitte et il est temps de revenir chacun à notre terrain pour clore un vol inespéré et aérant les pieds.

Commenter cet article